LES CONTRÉES SAUVAGES

De l'atelier d'écriture à la mise en scène au Lycée Charles Baudelaire

Depuis 2018, le metteur en scène Rachid Akbal, dirige un CREAC* au lycée professionnel Charles Baudelaire à Évry-Courcouronnes. Les élèves travaillent avec Rachid Akbal depuis la seconde et sont en classe de terminale cette année, en spécialité accueil et spécialité vente. Pour ce projet, ils sont accompagnés de la chorégraphe Pauline Tremblay et de l'auteur Gustave Akakpo.

Après une année consacrée aux palabres et à l’écriture de Léonora Miano, le projet d’écriture se poursuit. En prenant appui sur le poème La parole qui me porte de Paul Valet, les élèves sont amenés à s'interroger et à écrire sur des sujets tels que... « Où résident leurs espoirs ? » « De quoi veulent-ils être les porte-paroles ? ». 

Chaque atelier d'écriture débute par un échauffement corporel, des exercices d’improvisation pour libérer le corps avant de se mettre à écrire à partir de plusieurs consignes. Un groupe s’est inspiré des poèmes de Marcel Moreau, le second groupe a travaillé sur le confinement, et le troisième sur la fin du monde. 

La restitution prévue en mars dernier à la Scène nationale ayant été annulée suite au premier confinement, elle a été reportée au mois de novembre. Suite à l’annonce de ce deuxième confinement, nous avons tenu à maintenir au lycée la dernière étape de ce projet : la mise en jeu des élèves et de leurs textes.

Marianne Films suit le projet depuis ses débuts et une équipe de tournage a filmé le travail réalisé durant la semaine.

* CREAC (Convention Régionale pour l'Education Artistique et Culturelle)