Aller au contenu principal

Projet journalisme • Regard critique sur un spectacle

Avec Lise Chastang
Écriture, Théâtre

Projet journalisme • Regard critique sur un spectacle

Avec Lise Chastang
Projet scolaire
PACTE
Écriture, Théâtre

Les élèves de trois classes d’élémentaire se transforment en critique de théâtre. Après avoir rencontré une journaliste et assisté à un spectacle de la saison, celle-ci les accompagne dans la rédaction de leur critique, pour que chacun.e exprime son ressenti autour de la représentation.  
Pour cette deuxième édition du projet, vous trouverez en bas de cette page leurs retours, qui ont été enregistrés. 

Lise Chastang, journaliste et intervenante

Après avoir suivi des cours en l’histoire de l’art et en archéologie, Lise Chastang se lance comme correspondante locale de presse dans le Cantal. Elle a travaillé dans la presse quotidienne régionale dans le Limousin puis dans des magazines nationaux à Limoges, dans les Yvelines et à Paris. Elle a créé son magazine numérique culturel en Essonne, M’Essonne.

 

Les Doyens, de Christophe Honoré 
École élémentaire des Coquibus à Évry-Courcouronnes 
Classe de CE2-CM2 de Madame Laval 

Deux professeurs arrogants ont décidé de refaire d’urgence l’éducation du jeune public qui leur fait face. À partir de traités bien connus des adultes mais aussi de références plus proches des enfants, Christophe Honoré sollicite leur sens naissant de l’ironie et leur rapport à l’autorité. 
En savoir + 

Les élèves ont découvert les coulisses du métier de journaliste en se préparant avec Lise Chastang à leur venue au spectacle. La journaliste leur a parlé de l’importance des adjectifs et de ses propres émotions pour ce genre d’écriture. Sans oublier de se laisser porter par le spectacle, ne pas oublier de saisir des mots clés du contenu comme du ressenti lors de la représentation.  

À l'issue de la représentation du jeudi 11 janvier au Théâtre de l’Agora, par petits groupes, les élèves ont travaillé en classe à écrire une petite critique. Chaque groupe a choisi un point de vue : les personnages, le jeu du public, les décors, le côté extraordinaire et le côté drôle et gênant : 

« C’est le premier spectacle interactif que nous avons vu. » Aïcha, Sarah, Younes, Jhaelan et Iyed 
« Les personnages étaient extraordinaires, ils ont beaucoup joué avec le public. » Noor, Samuel, Issa D., Dahlya 
«  Pour nous la réaction exagérée veut dire : au moment où rien n’est drôle, il [un spectateur] rigole, pour nous c’est gênant. » Elayne, Adam L., Lilya, Mariamba et Issa S. 
« C’était drôle quand Fulbert a dit quoicoubeh. Comme c’était de notre génération, on a tous rigolé. » Retaj, Zeyneb, Ahmed, Keyden 
« Ce spectacle a beaucoup de décors, je vous recommande d’aller le voir » Zayd, Adam, Assia et Anne-Louise

Merci aux 22 élèves, à l’enseignante Madame Laval, au directeur de l’école Monsieur Koundé, aux conseillers pédagogiques Madame Fontaine et Monsieur Coudrais et à Madame Valdenaire, Inspectrice de l’Education nationale. 

Retrouvez l'intégralité des critiques dans la vidéo en bas de page. 

 


L'Endormi, d'Estelle Savasta – Cie Hippolyte a mal au cœur  
École élémentaire Jacques Tati à Évry-Courcouronnes 
Classe de CM2 de Madame Ekedi

Inspiré par un fait réel, une rixe entre deux ados qui tourne mal, L’Endormi est un « récit rap » contemporain pour la jeunesse. Victoire, dix ans, raconte l’histoire de son frère et lui offre une issue pleine d’espoir.  
En savoir + 
 

Les élèves ont travaillé avec leur maîtresse sur ce qu’est une critique avant leur venue au spectacle (visite d’exposition, visite du théâtre, découverte des métiers du spectacle vivant, etc.). Les élèves ont ensuite mis en commun leurs ressentis. Certain-e-s ont souhaité raconté l’histoire, d’autres parler du jeu d’acteur ou encore du décor. Il y en a qui préfère parler des émotions : étonnement, joie ou tristesse/colère.

« L’histoire est triste, Victoire s’inquiète pour son frère. » Wayde, Elohi, Nathanaël et Salim 
« Moi j’ai apprécié les bruitages » Kenzo et Aras 
« Le décor était bien mais trop simple car il n’y a qu’un lit et des fils rouges qui ressemble à des lasers » Abou, Curtis, Mirac et Emmanuel 
« Nous sommes surprises quand quelqu’un a poignardé Isaac. » Assia, Karima, Yasmine et Asiya 
« Le personnage principal a 10 ans alors que l’acteur qui joue est un homme adulte, grand et fort. » Aliya, Lilya, Catherine et Heaven 
« Ca m’a fait sourire quand il disait des mots familiers. » Layannah, Inaya, Eric et Téka 
« On pense qu’un enfant ne devrait pas agresser quelqu’un. Personne ne devrait agir ainsi ! » Shivani, Elora, Assia et Lakshayasree

Merci aux 27 élèves, à l’enseignante Madame Ekedi, au directeur de l’école Monsieur Barbier, aux conseillers pédagogiques et à Madame Pegoraro, Inspectrice de l’Education nationale.  
 

 

Gretel, Hansel et les autres, d'Igor Mendjisky 
École élémentaire d'application Hélène Sandré à Étiolles 
Classe de CM1-CM2 de Madame Delmare

Les élèves ont travaillé avec leur maîtresse sur ce qu’est une critique (visite d’exposition, visite du théâtre, découverte des métiers du spectacle vivant, etc.) avant de découvrir le spectacle, accueilli le 30 avril. 
 

Gretel et Hansel, tout comme les saveurs, ont disparu. Le pays entier ne prend plus le temps de se mettre à table et ce soir-là, après l’école, l’étude et la garderie, la sœur et le frère ne sont pas rentrés chez eux, et, depuis, tout le monde les cherche. Igor Mendjisky revisite le célèbre conte des frères Grimm et mêle théâtre d’ombres, musique et maquettes à l’échelle d’une chambre d’enfants.   
En savoir +

Partenaires et soutiens

Ce projet a été construit en partenariat avec la Direction des Services Départementaux de l'Éducation Nationale de l’Essonne (dispositif PACTE - Projets Artistiques et Culturels en Territoire Éducatif), l’enseignante, la journaliste et le théâtre. 

Ce projet est organisé dans le cadre du dispositif Fair.e école à la Scène nationale de l’Essonne
et est également inscrit dans la démarche de la Ville d’Évry-Courcouronnes, Ville apprenante de l’UNESCO, réseau mondial des villes engagées pour favoriser l’apprentissage tout au long de la vie.

  • Image
  • Image
    Logo Ville apprenante Evry-Courcouronnes
  • Image
    Logo Ville d'Evry-Courcouronnes