Chargement du calendrier en cours

Actions sur le territoire


Avec, pour et par ses habitants, la Scène nationale de l’Essonne Agora-Desnos défend un projet situé, qui part du terrain, une ville nouvelle, des grands ensembles greffés sur un territoire rural.

 

Le théâtre de l’Agora, à Évry-Courcouronnes, et le Centre Culturel Robert-Desnos, à Ris-Orangis, sont les points d’ancrage du projet situé de la Scène nationale. Un projet généreux et modeste à la fois. Généreux puisqu’il embrasse la communauté d’agglomération Grand Paris Sud et un département où le péri-urbain, le rural et la ville font du touche-touche, des Tarterêts de Corbeil-Essonnes à Villabé, de la Grande Borne de Grigny à Méreville.

 

Généreux parce qu’il implique ses habitants dans toute leur diversité, qu’elle soit géographique ou sociale. Et modeste, parce qu’il préfère à la seule diffusion de spectacles de théâtre, danse, musique ou cirque, le partenariat, la co-création, l’échange avec les énergies locales qui tricotent la relation et l’ancrage avec les écoles, lycées, universités, MJC, centres sociaux et jusqu’à la prison ; et vous.

 

En vous impliquant dans une démarche collaborative, en jouant de votre quotidien comme de votre imaginaire, la Scène nationale de l’Essonne vous propose de faire vivre vos droits à la culture.


Avec vous

La Scène nationale de l’Essonne, Agora-Desnos vous invite à participer tout au long de la saison. En salle ou hors les murs, devenez les acteurs du projet.

Ensemble, une « armée des lumières » embrasé la ville avec « Incandescences #2 ». Ensemble, un banquet a été l’occasion de transmettre vos recettes de cuisine (« Au bois »). Ensemble, vous imaginez des chorégraphies hip-hop (« Made in Ici »), vous avez construits des ukulélés avec les Fabricoleurs, créé des alliances pâtissier-designer pour remporter le concours du « Gâteau évryen »…

Alors que la moitié de la population évryenne a moins de 29 ans, la Scène nationale propose aux écoliers, aux lycéens et aux étudiants de pratiquer l’art à 360 degrés, à travers des ateliers de marionnettes, de danse, de street-art ou de graphisme, conçus en étroite collaboration avec les artistes en résidence. Car « l’enjeu, dit Christophe Blandin-Estournet, directeur de la Scène nationale, c’est la fréquentation de notre projet plus que de notre lieu. »

Ces projets d’implication et de pratique artistique devraient représenter plus de 20% de la fréquentation de la saison.

Comment participerez-vous cette saison au projet situé de la Scène nationale ? En dansant (« Made in Ici »), en envoyant vos enfants délibérer à huis-clos pour choisir un spectacle (« Tous programmateurs »), en goûtant au « gâteau évryen 2019 » ?

Avec des artistes et des professionnels, la Scène nationale de l’Essonne vous invite à construire des projets, grâce à des partenariats avec les écoles, les associations, les maisons de quartier, l’université ou encore la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis.

Pour qu’une variété de publics fasse varier les plaisirs des savoirs partagés. Cette saison, à repérer dans la programmation, pas moins de 9 propositions vous impliquent !


Près de chez vous

Si vous ne venez pas au théâtre, le théâtre vient à vous ! La Scène nationale de l’Essonne intervient dans l’espace public et promène ses spectacles « près de chez vous », aux quatre coins de l’Essonne et de Grand Paris Sud.

La Scène nationale de l’Essonne, ce n’est pas seulement l’Agora à Évry-Courcouronnes et le Centre Culturel Robert Desnos à Ris-Orangis. Le spectacle est aussi dans la rue. Et pas qu’un peu ! De « l'Ouverture de saison » en passant par « Un temps de feu », où de manières enflammées et festives, artistes et collectifs remuent la ville d’Évry-Courcouronnes, jusqu’au « Courstructions Monumentales, participatives en cartons » spectaculaire de Olivier Grossetête et les Bâtisses Soeurs à Ris-Orangis, les occasions se multiplient pour partager les plaisirs culturels de plein air.

Mais la Scène nationale est aussi ailleurs, qui se balade de Bondoufle à Soisy-sur-Seine, grâce à un maillage de lieux partenaires, des MJC, des mairies, des médiathèques ou des centres sociaux. « Près de chez vous », c’est la possibilité de voir ailleurs qu’à Évry-Courcouronnes et Ris-Orangis une trentaine de projets cette saison !